Ça c’est une épitaphe…